Des formats hybrides pour s'adapter

Formats hybrides, crise sanitaire

Face à une nouvelle accélération de la pandémie qui touche l'ensemble de l'Europe, les professionnels de l'audiovisuel et du cinéma continuent de s'adapter pour poursuivre leurs activités et imaginer des perspectives. Alors que dans certains pays les cinémas ont à nouveau dû fermer leurs portes, les propositions de festivals et de rendez-vous professionnels en ligne se multiplient pour les mois à venir. Mais plus que le tout numérique, c'est aussi une hybridité entre les formats qui est expérimentée quand cela est possible : des évènements en présentiel dans des conditions adaptées, et parfois dans des lieux insolites qui répondent mieux aux critères sanitaires, qui complètent et se combinent à des rendez-vous en ligne. En plus de permettre le maintien des évènements dans ces circonstances inédites, ces nouvelles approches hybrides peuvent aussi renforcer l'accessibilité des contenus pour certains publics et créer de nouvelles rencontres entre le public et les professionnels. Pour faire face à une mobilité rendue difficile, répondre aux besoins de connexion, de rencontres et de découvertes que suscite la période actuelle, renforcer les liens existants et en créer de nouveaux, mais aussi préparer les activités post-pandémie, l'hybridité des formats est l'un des enjeux cruciaux des mois à venir.