Quelle analyse de la fréquentation des salles ?

Fréquentation des salles de cinéma

Alors que la 69ème édition de la Berlinale vient de s'achever, les premiers chiffres de la fréquentation des salles de cinéma en Europe en 2018 ont été publiés. Et si ces chiffres montrent une baisse du nombre de billets vendus au niveau européen, il convient cependant de les analyser plus attentivement pour y déceler des indicateurs de tendances. Car les différences entre les territoires sont nombreuses : alors que le nombre d’entrées baisse dans certains pays, il augmente ou reste stable dans d’autres. Par ailleurs, certains européens, comme les français, sont amateurs de leurs productions nationales quand d’autres montrent un goût plus affirmé pour les productions internationales, américaines notamment. Mais là encore, les contextes nationaux ne sont pas homogènes, notamment en termes de capacité de production. Une chose est sûre, les comportements des publics cinéphiles ne cessent d’évoluer et la consommation de films, et de produits culturels en général, se transforme et s’hybride à mesure que les canaux et les technologies se développent et se multiplient. Comment alors décrypter les tendances des dernières années pour anticiper les futurs comportements des publics ? Comment dans ce contexte soutenir la création indépendante et les films à budget modeste pour les rendre accessibles à un public large dans les salles européennes ? Et, quelles évolutions des pratiques professionnelles se dessinent pour les exploitants de salles ?