kiev

Sauvegarde du patrimoine ukrainien : penser le long terme et la coopération

Ukraine, patrimoine

Se poursuivant depuis plus de 2 mois, l’invasion de l’Ukraine par la Russie pose de nombreuses questions culturelles. L’une de ces questions est celle de la sauvegarde du patrimoine ukrainien. En effet, le patrimoine, qu’il soit matériel ou immatériel, est chaque jour mis en péril par les attaques des forces russes. Œuvres, archives, bâtiments, monuments… depuis février, de nombreux éléments du patrimoine ukrainien ont été détruits de manière irrémédiable et d’autres risquent de disparaître dans les semaines ou les mois à venir. Ces attaques menées contre le patrimoine sous toutes ses formes s’ajoutent à l’agression des civil.e.s et à la destruction massive des infrastructures du pays. Dans ce contexte de guerre, à travers la mise en danger du patrimoine, c’est la culture ukrainienne mais aussi l’histoire et la mémoire d’un peuple qui sont menacées. Ainsi, pour faire face à l'urgence, dès les premiers jours suivant l’attaque de la Russie, la solidarité s’est organisée pour préserver le patrimoine et mettre en sécurité œuvres et archives. Grâce à la coopération entre la société civile et les acteur.rice.s culturel.le.s, ukrainien.ne.s et européens, de nombreuses initiatives continuent de se développer pour s’installer dans la durée. Quelles sont ces pratiques de solidarité qui se mettent en place au niveau européen ? Comment protéger le patrimoine et les archives sur le sol ukrainien, mais aussi au-delà de ses frontières ? Comment renforcer la coopération européenne pour concilier mesures d’urgence et soutien de long terme ?