Colab quarter

Culture
2017

Colab quarter vise à développer un modèle de développement culturel local. Il réunit 4 partenaires :
France : Association CRICAO (chef de file) - Toulouse, Ville de Colomiers
Espagne – Barcelone : association Mescladis,
Ukraine – Kiev : association Misto Diya
Pays tiers : Japon – Ile d’Okinawa : Garaman Hall

Les partenaires se sont réunis sur des valeurs communes : la croyance à un développement culturel basé sur une dynamique de Bottom up, l’adhésion aux droits culturels, la référence à la créolisation.

Pendant 2 ans, les partenaires vont se réunir en Brigade (Brigade Européenne d’Intervention Culturelle) et intervenir sur les territoires de chaque partenaire. Ensemble, ils vont confronter leurs expériences et leurs savoirs faire pour faire émerger un mode d’intervention nouveau.

Les actions communes se basent sur 3 médias artistiques : le design culinaire, la photographie, l’architecture. Chacun de ces médias sont utilisés de façon collaborative, avec les acteurs de quartiers (habitants, commerçants, associations etc.) et aboutiront sur des actions artistiques en lien avec les territoires. Via ces interventions nous souhaitons impulser des dynamiques dont se saisirons les acteurs des quartiers, faire tomber les frontières entre « ceux qui savent » et les autres, faire travailler ensemble des secteurs différents (public / privé / administration / association/habitants / structures..) pour une appropriation des quartiers par tous et une valorisation de la créativité de chacun.

Colab Quarter est aussi une réflexion sur une Europe que nous construisons autant à l’échelle locale que globale. Chacun des partenaires a en effet développé des façons d’agir en écho aux problématiques nationales : Présence / absence de l’État dans le développement culturel, perception des migrations, envie ou rejet de l’Europe, diversité culturelle ou pluralité culturelle.

Travailler ensemble nous permet de sortir de nos réflexes nationaux afin de nous donner la possibilité d’inventer de nouvelles façons d’agir.
Ainsi, nous avons choisi d’encadrer nos actions en fonction de 3 thématiques principales que nous retrouvons dans toute l’Europe : migration, mémoire, territoire.

À l’issue de nos actions, nous souhaitons évaluer les résultats en réunissant nos partenaires, des chercheurs et des acteurs et usagers des territoires. Nous rendrons ces résultats consultables sur une plateforme qui aura pour objet de s’agrandir en accueillant d’autres expérimentations de développement culturel collaboratifs.

* Les droits culturels visent à garantir à chacun la liberté de vivre son identité culturelle, comprise comme « l’ensemble des références culturelles par lesquelles une personne, seule ou en commun, se définit, se constitue, communique et entend être reconnue dans sa dignité

**La créolisation est la mise en contact de plusieurs cultures ou au moins de plusieurs éléments de cultures distinctes, dans un endroit du monde, avec pour résultante une donnée nouvelle, totalement imprévisible par rapport à la somme ou à la simple synthèse de ces éléments

Structure porteuse: 
CRICAO
Programme: 
Europe Créative
Financement obtenu: 
200.000 euros
Région: 
Occitanie
Secteur: 
Pluridisciplinaire