Imaginaires croisés de l'architecture néo-mauresque

Culture
2020

IMANEO vise à améliorer l'accès au patrimoine architectural euro-méditerranéen en créant des synergies entre les domaines du patrimoine culturel, de l'art contemporain et de la recherche, en s'appuyant sur les outils numériques.

Le projet met en œuvre une approche inclusive, en accordant une attention égale à l'histoire de l'architecture, à la façon dont les gens perçoivent aujourd'hui ce patrimoine et à son potentiel artistique. Le domaine choisi par IMANEO est celui de l'architecture néo-mauresque de la fin du XIXe siècle jusqu'aux années 1930, en Europe et au-delà. Cette architecture, autrefois instrument des politiques coloniales et impériales européennes, a été réorientée par les pays de la rive sud de la Méditerranée. Aujourd'hui, elle sert à forger une identité culturelle nationale.

À première vue, cette architecture est dissonante, mais le fait est qu'elle est devenue un patrimoine commun. En tant que telle, elle contient un fort potentiel de dialogue interculturel qu'IMANEO souhaite explorer. Dans le cadre d'un partenariat élargi à l'échelle euro-méditerranéenne, incluant l'Espagne, la France, la Bosnie, la Tunisie et l'Algérie, IMANEO met en lumière les imaginaires hybrides liés à cette architecture, afin de renforcer le sentiment que tous ces pays partagent un espace commun. Le projet s'articule autour de trois activités principales, qui seront menées collectivement par les membres du consortium : transmettre la connaissance historique du patrimoine néo-mauresque, construire de nouveaux récits, à partir des personnes qui vivent aujourd'hui à côté des bâtiments, et initier un dialogue entre le patrimoine et l'art numérique, en faisant appel à de jeunes artistes impliqués dans les questions post-coloniales. La constellation de récits, provenant d'historiens, de membres du public et d'artistes, serait présentée sous la forme d'un web-documentaire. Cette méthode d'approche du patrimoine, qui favorise l'échange libre et ouvert des connaissances accumulées collectivement, est susceptible d'être appliquée à de nombreux autres projets.

Partenaires :

FONDACIJA KULTURNO NASLIJEDE BEZ GRANICA

INSTITUT NATIONAL DU PATRIMOINE - TUNIS

UNIVERSIDAD DE OVIEDO

 

Structure porteuse: 
INSTITUT NATIONAL D'HISTOIRE DE L'ART
Programme: 
Europe Créative
Financement obtenu: 
199.999 euros
Région: 
Ile-de-France
Secteur: 
Patrimoine